Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

Navigation tumultueuse (Manhattan Beach)

Qu'est-ce qui entravait quelque peu la lecture de Qu'avons-nous fait de nos rêves, roman le plus connu de Jennifer Egan ? Sans aucun doute la surabondance de personnages dans un roman choral généreux mais inégal. Le même reproche ne devrait pas être fait à Manhattan Beach, puisque trois protagonistes principaux seulement tiennent le récit mais il y a tout de même de fréquents passages successifs des uns aux autres qui brisent parfois le rythme et conduisent à une certaine frustration. Car il faut bien dire qu'Anna, 12 ans au début du livre, la vingtaine par la suite, est de loin le caractère le plus captivant du livre et que l'on ressent une certaine désillusion quand Jennifer Egan la néglige pour un temps. Anna et sa relation fusionnelle avec son père, Anna abandonnée par celui-ci, Anna et sa soeur handicapée, Anna et l'employeur douteux mais séduisant de son père, Anna et son travail de scaphandrier aux chantiers navals de New York... On a parfois l'impression que l'auteure se perd un peu quand elle quitte son héroïne des yeux dans des chapitres à l'intérêt moindre. Cependant, le portrait de l'Amérique des années de dépression puis de celle entrée en guerre est assez réussi et extrêmement documenté, notamment concernant la place nouvelle des femmes dans un pays qui a engagé ses forces vives masculines dans le conflit. La navigation avec Jennifer Egan est par moment tumultueuse, tortueuse et incertaine mais dès qu'elle retrouve son chemin on ne regrette pas le voyage.

 

005539376.jpg

 

L'auteure :

220px-Jennifer_Egan_Occupy_Wall_Street_2011_Shankbone.JPG

 

Jennifer Egan est née le 7 septembre 1962 à Chicago. Elle a publié 5 romans dont Qu'avons-nous fait de nos rêves et Le donjon.



22/08/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres